Sortie Rapide

Contacts et échanges sécuritaires

Une gestion prudente des échanges peut protéger les enfants contre une exposition à d’autres conflits et peut aider les parents à conserver une distance plus saine et éviter ainsi d’autres situations de conflit.

Comment pouvons-nous nous assurer de faire l’échange de façon sécuritaire?

  • Utilisez seulement votre maison si tout le monde s’y sent en sécurité et que vous êtes convaincu qu’aucun conflit n’émergera.
  • Si vous avez des craintes, utilisez un lieu neutre, par exemple en allant chercher les enfants à l’école, à la garderie ou à d’autres activités.
  • Si vous n’êtes pas présent à l’échange, assurez-vous que votre enfant (et votre coparent) sait qui ira le chercher et à quel moment.
  • Les échanges sont plus faciles lorsque les coparents conviennent d’une liste de personnes qui peuvent aller chercher ou déposer les enfants au besoin.
  • Demandez à une tierce personne « neutre » (qui n’envenimera pas le conflit) d’être présente.

Comment puis-je préparer le mieux mon ou mes enfants aux échanges?

  • Informez vos enfants du plan longtemps à l’avance. Assurez-vous qu’ils peuvent vous le répéter.
  • Vérifiez avec eux s’ils ont tout ce dont ils auront besoin pendant leur séjour chez leur autre parent.
  • Les « comptes à rebours » sont utiles, surtout avec les jeunes enfants.
  • Soyez positif. Encouragez les enfants à profiter du temps qu’ils passeront chez leur autre parent.

Les enfants veulent voir leur autre parent, mais j’ai des craintes. Quelles sont mes options?

Il existe des façons permettant aux enfants de maintenir le contact avec l’autre parent tout en veillant à ce que leur sécurité soit prioritaire.

Voici certaines options :

  • prévoir des visites plus courtes;
  • mettre en place un plan de sécurité pour les enfants (qui leur donne la capacité de communiquer avec l’autre parent, un membre de la famille ou un adulte de confiance s’ils craignent le comportement d’un parent pendant qu’ils sont sous sa garde);
  • prendre contact dans un lieu sécuritaire, par exemple :
    • pendant des activités structurées pour les enfants;
    • dans des lieux publics;
    • dans le foyer d’un membre de la famille, par exemple un grand-parent (contact supervisé);
    • au moyen d’appels téléphoniques, de lettres, de messages, de conversations vidéo, etc. supervisés;
  • au moyen de contacts supervisés ou modérés par un professionnel ou un membre de la famille, un ami ou une autre personne. Veuillez noter qu’un professionnel pourrait facturer des honoraires;
  • au moyen de contacts modérés dans le cadre d’une thérapie lorsqu’un contact non supervisé ou surveillé n’est pas un point de départ possible et qu’une méthode axée sur la thérapie est nécessaire.

Les parents n’aiment habituellement pas être supervisés lorsqu’ils sont avec leurs enfants, mais les enfants déclarent généralement qu’ils préféreraient voir leur parent en présence d’une personne de confiance plutôt que de ne pas le voir.

La prévisibilité et le suivi par les deux parents/tuteurs (emmener les enfants au lieu d’échange ou de contact convenu et être présent pour passer du temps avec les enfants) sont essentiels au bon fonctionnement des ententes.

Les contacts modérés peuvent également fonctionner si un parent a un problème de gestion de la colère ou si chaque membre de la famille reçoit des services de counseling.

Qui offre de l’aide pour favoriser des contacts et des échanges sécuritaires?

La Winnipeg Children’s Access Agency (204 284-4170) offre des services de visites et d’échanges supervisés à Winnipeg aux familles ayant des antécédents de violence familiale et à celles qui présentent des niveaux élevés de conflit. Il y a des frais à payer pour ce service. En cas d’ordonnances de protection, de non-communication ou autres, il faut faire modifier l’ordonnance avant de commencer la prise en charge.

L’office a une certaine capacité à faciliter les contacts avec les grands-parents et la famille en cas de niveaux élevés de conflit.

À Brandon, vous pouvez communiquer avec le Brandon Access Exchange Service au 204 729-8115.

Vous trouverez des travailleurs sociaux, des thérapeutes et des psychologues en consultant les sites suivants :