Nouveau Coronavirus COVID-19
 


À propos de la COVID-19

Le 31 décembre 2019, une éclosion d'un nouveau coronavirus (COVID-19) a été décelée à Wuhan, en Chine. La situation continue d'évoluer et les autorités internationales, nationales et locales de la santé poursuivent leur surveillance, recueillent de l'information, évaluent les risques et réagissent.



Les coronavirus (CoV), identifiés pour la première fois dans les années 1960, touchent habituellement les animaux. Il arrive cependant parfois qu'un coronavirus animal type infecte les humains. On a dépisté seulement quelques coronavirus capables de se propager d'une personne à une autre, et la plupart sont associés à une maladie légère semblable au rhume. Toutefois, certains coronavirus ont donné lieu à des maladies plus graves, notamment le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (SRMO-CoV) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV).


Au commencement de janvier 2020, une éclosion d'un nouveau coronavirus a été décelée à Wuhan, en Chine. L'Organisation mondiale de la santé a officiellement nommé cette maladie au nouveau coronavirus « COVID 19 » (le nom précédent était nCoV-2019). La COVID-19 est causée par une nouvelle souche du coronavirus (SRAS-CoV-2) qui n'avait pas été dépistée chez les humains avant janvier 2020.

La transmission interhumaine de la COVID-19 a été confirmée. Cependant, il faudrait de l'information additionnelle pour déterminer le taux d'efficacité ou de durabilité de la propagation du virus entre les personnes. Pour le moment, les responsables de la santé publique du Canada et du Manitoba se concentrent sur le confinement de la maladie (c.-à-d. la réduction du potentiel de transmission de la COVID-19 aux membres de la collectivité). À mesure que la situation évolue, les autorités internationales de la santé, y compris l'Organisation mondiale de la santé et l'Agence de la santé publique du Canada, ainsi que Santé, Aînés et Vie active Manitoba, poursuivent leur surveillance, recueillent de l'information, évaluent les risques et réagissent.


Le virus peut se transmettre par un contact rapproché (moins de deux mètres [six pieds]) avec une personne infectée qui tousse ou qui éternue. Il est aussi possible de contracter la COVID-19 en portant les mains à la bouche, aux yeux ou au nez après avoir touché des objets contaminés par le virus.

Les responsables de la santé publique du Manitoba ont fait des recommandations aux fournisseurs de soins en ce qui concerne les mesures à prendre s'ils soupçonnent qu'une personne a contracté la COVID-19. En outre, ils collaborent avec l'Organisation mondiale de la santé et l'Agence de la santé publique du Canada ainsi que les autres provinces et les territoires pour réagir face à l'évolution rapide de la situation.


Les symptômes peuvent comprendre ce qui suit :

  • de la toux;
  • des maux de tête;
  • de la fièvre ou des frissons;
  • des douleurs musculaires;
  • des maux de gorge ou une voix enrouée;
  • des essoufflements ou des difficultés à respirer;
  • la perte du goût ou de l’odorat;
  • des vomissements ou de la diarrhée pendant plus de 24 heures;
  • une alimentation insuffisante, s’il s’agit d’un nourrisson;
  • des écoulements nasaux;
  • de la fatigue;
  • des nausées ou une perte d’appétit;
  • une conjonctivite;
  • des éruptions cutanées de cause inconnue.

Beaucoup de personnes présenteront seulement des symptômes légers, mais certains groupes de personnes semblent être plus vulnérables à la COVID-19. Ces personnes plus à risque manifestent habituellement des symptômes de conditions plus graves, même mortelles, comme la pneumonie, le syndrome respiratoire aigu sévère et l’insuffisance rénale.

Les groupes plus à risque comprennent les personnes suivantes :

  • âgées de 60 ans et plus;
  • vivant avec une maladie chronique (p. ex., diabète, problèmes cardiaques, rénaux ou pulmonaires chroniques);
  • ayant un système immunitaire affaibli (p. ex., cancer).

L’apparition des symptômes de la COVID-19 ou d’autres coronavirus peut survenir jusqu’à 14 jours après une exposition au virus.


Les fournisseurs de soins peuvent établir un diagnostic d'infection à coronavirus en fonction des symptômes de la personne et des résultats de ses tests en laboratoire. Une liste détaillée des déplacements antérieurs peut être exigée, surtout en ce qui concerne la COVID-19. Il n'y a pas de traitements propres aux maladies causées par les coronavirus, y compris la COVID-19. La plupart des personnes ayant contracté cette maladie guérissent d'elles-mêmes. Toutefois, certaines personnes peuvent nécessiter des traitements médicaux.


NOUVEAU Dernière mise à jour : 19 mars 2020

Les données probantes concernant d'autres maladies semblables indiquent qu'une personne ayant contracté la COVID-19 ne peut la contracter de nouveau. Toutefois, il s'agit d'un nouveau virus. Les responsables de la santé publique continuent à faire le suivi et à recueillir de l'information sur la COVID-19. Cette information comprend les données qui indiquent si les gens qui sont infectés par la COVID-19 peuvent devenir immunisés contre le virus pour la vie.