COVID-19 Vaccine
 

Critères d'admissibilité à la vaccination contre la COVID-19


Toutes les personnes au Manitoba âgées de six mois ou plus peuvent recevoir un vaccin contre la COVID-19. Sur cette page, vous trouverez de l'information sur l'admissibilité au vaccin et des recommandations sur le type de vaccin que les gens devraient recevoir. Si vous avez des questions concernant vos circonstances individuelles, notamment vos risques et vos avantages individuels liés au vaccin, adressez-vous à votre fournisseur de soins de santé.

Le Comité consultatif national de l'immunisation du Canada formule des recommandations propres aux vaccins contre la COVID-19 pour les personnes de tous âges. Les recommandations et orientations du Comité consultatif se trouvent ici.

Vous pouvez également examiner l’information dans le tableau ci-dessous conçu par le ministère de la Santé du Manitoba, qui contient les recommandations concernant le calendrier d’immunisation avec les vaccins à ARNm selon l’âge.

Dans cette page


Autres renseignements importants

Vous pouvez prendre rendez-vous pour votre vaccin à certains lieux en ligne ou en téléphonant au 1 844 626-8222. Il est aussi possible de se faire vacciner dans les cliniques, les pharmacies et à d'autres endroits. Utilisez l'outil Trouver une clinique de vaccination pour trouver un emplacement qui vous convient.

Il est utile de connaître les dates auxquelles vous avez reçu vos autres doses du vaccin contre la COVID-19 et le type de vaccin que vous avez reçu. Si vous ne vous en souvenez pas et que vous êtes titulaire d'une carte de santé du Manitoba, vous pouvez obtenir cette information à : covid19.soinscommunsmb.ca/covid19/resultats-test. Si votre fiche d'immunisation est incomplète ou inexacte, ou si vous avez reçu un vaccin contre la COVID-19 hors du Manitoba, vous pouvez faire mettre à jour votre dossier en remplissant et en envoyant ce formulaire électronique.

Vous devrez remplir un formulaire de consentement pour chaque vaccin contre la COVID-19 que vous recevez. En remplissant ce formulaire d'avance, vous vous assurerez d'avoir accès au vaccin plus rapidement. Cliquez ici pour remplir et imprimer votre formulaire de consentement.




Jeunes âgés de 6 mois à 4 ans


Tous les enfants de ce groupe d'âge peuvent recevoir une série primaire de vaccins contre la COVID-19 du vaccin de Moderna. Une série primaire contient deux doses. À l'heure actuelle, les doses de rappel ne sont pas disponibles pour ce groupe d'âge.

Les enfants doivent avoir au moins 6 mois à la date du rendez-vous de vaccination.

L'intervalle entre la première et la deuxième dose est de huit semaines pour la plupart des enfants. Les parents ou les tuteurs qui souhaitent que leur enfant reçoive sa deuxième dose plus tôt (après 28 jours, mais avant huit semaines) devraient discuter des risques et des avantages avec leur vaccinateur ou leur fournisseur de soins de santé avant la vaccination, pour être au fait des risques liés à l'administration précoce de la deuxième dose. Plus le délai est long entre les doses, plus la réponse immunitaire est forte.

Pour plus de renseignements sur les recommandations du Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI), veuillez consulter le Guide canadien d'immunisation.




Enfants âgés de 5 à 11 ans


Les enfants de ce groupe d'âge peuvent recevoir une série primaire de vaccins contre la COVID-19 et une première dose de rappel.

Le vaccin pédiatrique de Pfizer est celui qui est privilégié pour la série primaire.

Le vaccin pédiatrique de Pfizer est recommandé pour les enfants qui ont cinq ans (avant leur sixième anniversaire), mais il est possible de le remplacer par le vaccin pour nourrissons de Moderna.

Les enfants doivent avoir cinq ans à la date du rendez-vous de vaccination. Le délai recommandé entre la première et la deuxième dose est de huit semaines pour la plupart des enfants.

Les parents ou les tuteurs qui souhaitent que leur enfant reçoive sa deuxième dose plus tôt (après 21 jours, mais avant huit semaines) doivent discuter des risques et des avantages avec leur vaccinateur ou leur fournisseur de soins de santé avant la vaccination. Ils seront ainsi au fait des risques liés à l’administration précoce de la deuxième dose, par rapport à un délai plus long entre les doses qui offre une réponse immunitaire plus forte.

Pour les enfants qui demeurent dans des collectivités de premières nations, le délai recommandé entre la première et la deuxième dose est de 21 jours pour le vaccin pédiatrique de Pfizer et de 28 jours pour celui de Moderna.

Les enfants de cinq à onze ans peuvent maintenant recevoir une dose de rappel du vaccin pédiatrique contre la COVID-19 de Pfizer. Le délai minimal entre la série primaire et une dose de rappel est de six mois.

Le Comité consultatif national de l'immunisation recommande :

  • l’utilisation du vaccin de Pfizer pour les enfants de cinq à onze ans, car il y a plus de données accessibles sur l’utilisation réelle de ce vaccin;
  • l’administration d’une première dose de rappel pour les enfants de cinq à onze ans ayant un trouble de santé qui accroît le risque de symptômes graves de la COVID-19. Pour en savoir plus sur les recommandations du Comité, consultez la page Vaccin contre la COVID-19 : Guide canadien d'immunisation.



Jeunes âgés de 12 à 17 ans


On recommande que les jeunes de ce groupe d’âge reçoivent une série primaire de vaccins contre la COVID-19 et des doses de rappel. Une série primaire contient deux doses d’un vaccin à ARNm contre la COVID-19.

Le délai entre la première et la deuxième dose est de huit semaines. Les particuliers qui souhaitent recevoir leur deuxième dose plus tôt (après 28 jours, mais avant huit semaines) doivent discuter des risques et des avantages avec leur vaccinateur ou leur fournisseur de soins de santé avant la vaccination. Ils seront ainsi au fait des risques liés à une administration précoce de la deuxième dose, par rapport à un délai plus long entre les doses qui offre une réponse immunitaire plus forte.

On recommande aux jeunes de 12 à 17 ans de recevoir le vaccin Pfizer pour toutes les doses de leur série primaire, en raison du risque plus faible de myocardite ou de péricardite avec ce vaccin comparativement à celui de Moderna dans ce groupe d’âge.

Le Comité consultatif national de l'immunisation recommande :

  • que tous les jeunes se voient offrir une dose de rappel à l’automne, peu importe le nombre de doses de rappel qu’ils ont déjà reçues;
  • que les jeunes ayant un haut risque de développer une forme grave de la COVID-19 soient aussi encouragés à recevoir une dose de rappel à l’automne. Pour en savoir plus sur les recommandations du Comité, consultez le Vaccin contre la COVID-19 : Guide canadien d'immunisation.

Ce groupe d’âge peut recevoir une dose de rappel six mois après l’administration de la dernière dose du vaccin contre la COVID-19. Toutefois, les personnes qui répondent aux critères peuvent recevoir une dose de rappel après un minimum de trois mois. On recommande aux personnes d’attendre six mois après leur dernière infection à la COVID-19. Au minimum, les personnes doivent être complètement rétablies et avoir terminé leur période d’isolement avant de recevoir une dose de rappel.

À l’heure actuelle, les jeunes âgés de 12 à 17 ans ne sont pas admissibles aux doses de rappel bivalentes.




Adultes âgés de 18 ans et plus


On recommande que tous les adultes âgés de 18 ans et plus reçoivent une série primaire de vaccins contre la COVID-19 et des doses de rappel.

Une série primaire contient deux doses. Le délai entre la première et la deuxième dose est de huit semaines. Les particuliers qui souhaitent recevoir leur deuxième dose plus tôt (après 28 jours, mais avant huit semaines) doivent discuter des risques et des avantages avec leur vaccinateur ou leur fournisseur de soins de santé avant la vaccination. Ils seront ainsi au fait des risques liés à une administration précoce de la deuxième dose, par rapport à un délai plus long entre les doses qui offre une réponse immunitaire plus forte.

On recommande, pour la série primaire, d’obtenir le même vaccin à ARNm, si possible. Toutefois, l’administration d’une combinaison de vaccins à ARNm est à la fois sécuritaire et efficace, et l’un ou l’autre vaccin (Pfizer ou Moderna) peut être offert si :

  • le même vaccin à ARNm n’est pas disponible;
  • la dose précédente était d’un vaccin non à ARNm (p. ex., AstraZeneca, Janssen);
  • la dernière dose est inconnue.

Les personnes doivent terminer leur série primaire avant de pouvoir recevoir une dose de rappel. On recommande d’attendre six mois après l’administration de la dernière dose du vaccin. Toutefois, les personnes qui répondent aux critères peuvent recevoir une dose de rappel après un minimum de trois mois.

On recommande aux personnes d’attendre six mois après leur dernière infection à la COVID-19. Au minimum, les personnes doivent être complètement rétablies et avoir terminé leur période d’isolement avant de recevoir une dose de rappel.

Il y a deux types de doses de rappel offertes au Manitoba :

  1. Les vaccins monovalents (Pfizer/Comirnaty™ et Moderna/Spikevax™) sont les vaccins à ARNm contre la COVID-19 originale qui ont été conçus pour protéger contre la souche initiale du virus de la COVID-19.
    • Tous les adultes peuvent recevoir une dose de rappel monovalente du vaccin contre la COVID-19. Pour ce groupe d’âge, il est possible d’administrer l’un ou l’autre vaccin à ARNm (Pfizer ou Moderna), peu importe les vaccins contre la COVID-19 précédemment reçus.
       
  2. Le vaccin bivalent (Moderna/Spikevax™ bivalent [original/Omicron]) a été conçu pour protéger contre la souche initiale de la COVID-19 ainsi que contre le variant omicron. Ce type de vaccin offre une plus grande réponse immunitaire et peut aussi protéger contre de futurs variants préoccupants.
    • Santé Canada a approuvé l’utilisation du vaccin Moderna/SpikevaxTM bivalent (original/Omicron) comme dose de rappel pour les personnes âgées de 18 ans et plus.
    • On recommande que tous les adultes reçoivent une dose de rappel bivalente dès qu’ils y sont admissibles, puisque ce vaccin offre une protection contre plusieurs souches du virus de la COVID-19.

En date du 22 septembre, tous les adultes sont admissibles à une dose de rappel bivalente. On recommande la dose bivalente parce qu'elle offre une protection accrue contre la COVID-19.

 



Les nourrissons, les enfants, les jeunes et les adultes qui sont modérément à gravement immunodéprimés


Aux fins des recommandations relatives aux vaccins contre la COVID-19, les personnes suivantes sont considérées modérément à gravement immunodéprimées en raison d'une condition médicale ou d'un traitement :

  • les personnes qui reçoivent une chimiothérapie active (immunothérapie) contre le cancer;
  • les personnes qui ont reçu une greffe d'organe solide et qui reçoivent actuellement une chimiothérapie ou une autre thérapie immunosuppressive;
  • les personnes qui sont nées avec un dysfonctionnement modéré ou grave du système immunitaire;
  • les personnes qui vivent avec le VIH/SIDA non traité ou avancé;
  • les personnes qui prennent certains médicaments qui touchent gravement le système immunitaire.

Les personnes suivantes doivent s'adresser à leur médecin pour voir si elles sont considérées comme immunodéprimées :

  • les personnes qui reçoivent une hémodialyse ou une dialyse péritonéale;
  • les personnes qui sont sur la liste pour recevoir une greffe d'organe solide;
  • les personnes qui ont un dispositif d'assistance ventriculaire.

On recommande que les nourrissons, les enfants, les jeunes et les adultes qui sont modérément à gravement immunodéprimés reçoivent une série primaire de vaccins contre la COVID-19 qui consiste en trois doses. Le délai entre la première et la deuxième dose est de huit semaines.

Les particuliers qui souhaitent recevoir leur deuxième dose plus tôt (après 28 jours, mais avant huit semaines) doivent discuter des risques et des avantages avec leur vaccinateur ou leur fournisseur de soins de santé avant la vaccination, pour être au fait des risques liés à l’administration précoce de la deuxième dose. Plus le délai est long entre les doses, plus la réponse immunitaire est forte. La troisième dose de la série primaire nécessite une ordonnance si elle est administrée ailleurs que dans un cabinet de médecin ou une pharmacie, et elle doit être administrée au moins 28 jours après la deuxième dose.

Les enfants, les jeunes et les adultes sont admissibles à une dose de rappel additionnelle. Pour les personnes modérément à gravement immunodéprimées, la première dose de rappel serait leur quatrième dose. Le Comité consultatif national de l’immunisation recommande que les personnes âgées de 12 à 64 ans ayant un risque accru de forme grave de la COVID-19 se fassent offrir une dose de rappel contre la COVID-19 à l’automne, peu importe le nombre de doses de rappel déjà reçues.

On recommande d’attendre six mois après l’administration de la dernière dose du vaccin. Toutefois, pour les personnes immunodéprimées âgées de 12 ans et plus, elles peuvent obtenir une dose de rappel plus rapidement si elles ont attendu un minimum de trois mois après leur dernière dose.

On recommande aux personnes d’attendre six mois après leur dernière infection à la COVID-19. Au minimum, les personnes doivent être complètement rétablies et avoir terminé leur période d’isolement avant de recevoir une dose de rappel.

Reportez-vous à la section appropriée ci-dessus pour en savoir plus sur les premières doses de rappel pour les jeunes et les adultes..




Immunisation après une infection à la COVID-19


Il est possible que des gens contractent la COVID-19 avant de commencer ou de terminer leur série primaire de vaccins contre la COVID-19. Dans un tel cas, on recommande d’attendre deux mois avant de recevoir la prochaine dose de la série primaire.

Si une personne contracte la COVID-19 avant de recevoir sa dose de rappel, on recommande d’attendre six mois avant d’administrer cette dose de rappel. Au minimum, les personnes doivent être complètement rétablies et avoir terminé leur période d’isolement avant de recevoir une dose de rappel.

Les recommandations peuvent être différentes si vous êtes modérément à gravement immunodéprimé. Adressez-vous à votre fournisseur de soins de santé pour obtenir les meilleurs conseils sur le moment de recevoir votre prochaine dose de vaccin après une infection à la COVID-19.

Pour en savoir plus sur la recommandation du Comité consultatif national de l’immunisation concernant le délai d’attente entre une infection et la prochaine dose de vaccin contre la COVID-19, consultez le site : Vaccin contre la COVID-19 : Guide canadien d'immunisation – Canada.ca.

 


 

Calendrier recommandé d’immunisation avec les vaccins à ARNm


Le tableau présente le calendrier recommandé d’immunisation avec les vaccins à ARNm selon l’âge.

 

Vaccin à ARNm contre la COVID-19 approuvé

Délai entre deux doses de la série primaire

Personnes immunodéprimées : Délai entre trois doses de la série primaire

Délai entre la dose la plus récente et n’importe quelle dose de rappel

Nourrissons et jeunes enfants âgés de 6 mois à 4 ans

Moderna (25 mcg)

8 semaines

4 à 8 semaines entre chaque dose

s.o.

Enfants âgés de 5 ans*

Pfizer (10 mcg) ou

Moderna (25 mcg)

8 semaines

4 à 8 semaines entre chaque dose

6 mois^

 

Enfants âgés de 6 à 11 ans*

Pfizer (10 mcg) ou

Moderna (50 mcg)

8 semaines

4 à 8 semaines entre chaque dose

6 mois^

 

Jeunes âgés de 12 à 17 ans*

Pfizer (30 mcg) ou

Moderna (100 mcg)

8 semaines

4 à 8 semaines entre chaque dose

6 mois

Adultes âgés de 18 à 29 ans*

Pfizer (30 mcg) ou

Moderna (50 mcg/100 mcg)

8 semaines

4 à 8 semaines entre chaque dose

6 mois

Adultes âgés de 30 ans et plus

Pfizer (30 mcg) ou

Moderna (50 mcg/100 mcg)

8 semaines

4 à 8 semaines entre chaque dose

6 mois

 

* Le vaccin à ARNm recommandé pour la série primaire des personnes âgées de 5 à 29 ans est celui de Pfizer.

 

^ Le seul vaccin approuvé pour une dose de rappel dans ce groupe d’âge est celui de Pfizer.

Remarque : La dose de Moderna de 100 mcg est offerte comme série primaire aux personnes âgées de 12 ans et plus, et comme première dose de rappel aux personnes ayant un risque accru de maladie grave. La dose de Moderna de 50 mcg est offerte comme dose de rappel aux personnes âgées de 12 ans et plus qui ne sont pas à risque de maladie grave.