Manitoba Protection Plan
 

État d'urgence et ordres de santé publique


NOUVEAU Dernière mise à jour : le 12 mai 2021

Dans cette page :


Ordres de prévention de la COVID-19

Le 20 mars 2020, le gouvernement du Manitoba a déclaré l'état d'urgence dans l'ensemble de la province en vertu de la Loi sur les mesures d'urgence afin de protéger la santé et la sécurité de tous les Manitobains et de réduire la propagation de la COVID-19.


Le 1 avril 2021 - Le gouvernement du Manitoba prolonge l'état d'urgence afin de protéger la santé et la sécurité des Manitobains

Le 2 mars 2021 - Les priorités des Manitobains pour la réouverture ont servi de fondement aux nouveaux ordres de santé publique qui entreront en vigueur le 5 mars à 0 h 01

Le 2 février 2021 - Pauingassi First Nation COVID-19 Prevention Orders (pdf, en anglais seulement)

Le 21 janvier 2021 - Province Makes Modest Changes to Provincial Public Health Orders Protecting Manitobans Effective Jan. 23 (en anglais seulement)

Le 28 octobre 2020 - Orders Under the Public Health Act - Cross Lake COVID-19 Prevention Orders (pdf, en anglais seulement)

Le 8 octobre 2020 - Orders Under the Public Health Act - Little Grand Rapids COVID-19 Prevention Orders (pdf, en anglais seulement)




Auto-isolement et recherche des contacts

L’ordre d’auto-isolement pendant 14 jours est maintenu pour quiconque entre au Manitoba, que ce soit en provenance de l’étranger ou d’une autre province, et ce, jusqu’à ce que le médecin hygiéniste en chef du Manitoba en annonce la levée.

  • Depuis le 28 août, les ordres de santé publique obligent les Manitobains à se placer en auto-isolement pendant 14 jours dans l’une ou l’autre des situations suivantes :
    • s’ils ont obtenu un résultat positif au test de dépistage de la COVID-19;
    • s’ils ont été exposés au virus de la COVID-19 à la suite d’un contact étroit avec une personne infectée.
  • Les personnes seront informées par un représentant de la santé publique qu’elles doivent s’isoler.
  • Elles devront ensuite rester à leur domicile ou dans un lieu d’auto-isolement approuvé pendant 14 jours ou jusqu’à ce qu’un représentant de la santé publique leur donne des indications contraires.
  • Feront exception à cette règle les rendez-vous en personne avec des fournisseurs de soins de santé. Cependant, lorsque la personne quittera son domicile, elle devra porter un masque, se tenir à distance des autres et réduire le plus possible le temps qu’elle passera hors de son lieu d’auto-isolement.
  • Le défaut de se conformer à l’obligation de s’isoler contrevient aux ordres de santé publique donnés en vertu de la Loi sur la santé publique. Les contrevenants seront passibles d’une amende.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez les ordres de santé publique.

Voyages et auto-isolement

Conformément aux ordres de santé publique, quiconque arrive ou revient au Manitoba doit s’isoler durant 14 jours.

À leur retour d’un voyage interprovincial ou international, les voyageurs doivent s’isoler (se mettre en quarantaine) pendant 14 jours à compter de leur date d’arrivée au Manitoba.

Il est fortement recommandé que tous les voyageurs internationaux passent deux tests de dépistage de la COVID-19, à savoir un premier test le jour de leur arrivée et un autre le dixième jour suivant leur arrivée dans la province, qu’ils présentent ou non des symptômes et qu’ils soient en visite dans la province ou y reviennent après un séjour à l’étranger.

Ils doivent prendre rendez-vous dans un lieu de dépistage provincial ou se rendre dans un lieu de dépistage à l’auto. Au moment du dépistage, ils doivent mentionner qu’ils ont séjourné à l’extérieur du pays et en préciser l’endroit. Les voyageurs doivent observer une période d’auto-isolement complète de 14 jours, sans égard aux symptômes et aux résultats de dépistage. Un nouveau test est recommandé si une personne asymptomatique commence à présenter des symptômes à un moment ou à un autre, sauf si elle a déjà obtenu un résultat de dépistage positif. Les personnes qui ont obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19 et qui ont été en contact étroit avec un voyageur doivent révéler l’identité de ce dernier au cours de l’enquête ou du suivi de santé publique.

À compter du vendredi 19 mars 2021, les responsables de la santé publique recommandent fortement que les personnes qui doivent effectuer un voyage à destination des collectivités des Premières Nations et relevant du ministère des Relations avec les Autochtones et le Nord passent un test de dépistage de la COVID-19. La même recommandation s’applique aux résidents qui retournent dans une de ces collectivités après s’en être absentés pendant plus de 48 heures.

Le dépistage n’est pas nécessaire pour les personnes ayant déjà reçu un diagnostic de COVID-19 confirmé en laboratoire au cours des trois derniers mois. Le dépistage est recommandé pour les personnes qui ont reçu une ou deux doses de vaccin.

Les personnes asymptomatiques qui se rendent ou qui reviennent dans une collectivité des Premières Nations ou relevant du ministère des Relations avec les Autochtones et le Nord peuvent passer un test de dépistage dans les trois jours suivant leur voyage, sans frais, aux endroits suivants. Pour obtenir des renseignements sur les heures d’ouverture et les rendez-vous, consultez la liste des lieux de dépistage de la COVID-19.

  • Winnipeg
    • Garrick Centre - 330, rue Garry
    • Thunderbird House - 715, rue Main
    • Société d’assurance publique du Manitoba (dépistage à l’auto) - 125, rue King Edward
  • Thompson
    • Centre de dépistage de la Thompson Clinic - Plaza Mall
  • The Pas
    • The Pas Testing Centre - 328, avenue Fischer

À condition qu’elles ne présentent aucun symptôme, les personnes qui souhaitent passer un test de dépistage avant se rendre ou de revenir dans une collectivité des Premières Nations ou relevant du ministère des Relations avec les Autochtones et le Nord n’ont pas besoin de s’isoler (se mettre en quarantaine) en attendant le résultat de leur test. Toutefois, elles sont invitées à continuer de surveiller leurs symptômes à l’aide de l’Outil de dépistage de la COVID-19 pendant 14 jours après leur arrivée dans la collectivité.

Même si une personne reçoit un résultat négatif, elle doit continuer de suivre toutes les mesures de santé publique. Elle doit notamment limiter les contacts étroits à l’extérieur de son foyer, porter le masque dans les lieux publics intérieurs, respecter les mesures d’éloignement physique et pratiquer fréquemment une bonne hygiène des mains.

Si la personne présente des symptômes après avoir reçu un résultat négatif, elle doit immédiatement s’isoler et passer un nouveau test de dépistage.

Exemptions à l'obligation de s'isoler

Les voyages non essentiels sont fortement déconseillés. Des exemptions sont prévues pour certains besoins essentiels (p. ex. soins de santé, transport de biens et prestation de services de première importance).

Si elles ne présentent pas de symptômes, les personnes suivantes sont exemptées de l’obligation de s’isoler (se mettre en quarantaine) :

  • fournisseurs de soins de santé;
  • personnes qui transportent des biens et des matériaux à destination ou en provenance du Manitoba;
  • membres de l’équipage d’un avion ou d’un train;
  • personnes qui fournissent des services essentiels (c.-à-d. les policiers, le personnel des services d’urgence, les agents correctionnels, les membres des Forces armées canadiennes, les travailleurs sociaux ainsi que les élus et leur personnel);
  • personnes qui transitent par la province et qui ne s’y arrêtent que pour acheter de l’essence, de la nourriture ou d’autres produits de première nécessité;
  • personnes qui se rendent au Manitoba en raison d’une urgence médicale;
  • personnes qui se rendent au Manitoba pour faciliter l’exercice conjoint de responsabilités parentales;
  • membres d’une équipe de hockey professionnelle du Manitoba ou affiliés à une telle équipe (joueurs, entraîneurs, gérants, personnel d’entraînement, technique et médical);
  • membres de la distribution et de l’équipe de tournage d’une production cinématographique et autres personnes qui prennent directement part à cette production;
  • personnes qui résident à l’extérieur du Manitoba et qui sont responsables de la construction ou de l’entretien d’une infrastructure essentielle;
  • résidents du Manitoba qui traversent régulièrement la frontière provinciale pour travailler, aller à l’école, recevoir des soins de santé, s’occuper de leur propriété ou de leur entreprise ou à d’autres fins essentielles, à condition qu’ils limitent leurs déplacements au minimum requis pour les besoins de leur visite et qu’ils limitent leur utilisation des services locaux;
  • personnes qui résident à l’extérieur du Manitoba et qui participent à la construction ou à l’entretien d’un bâtiment, d’une structure ou d’un autre type d’ouvrage au Manitoba, dans une situation où l’échec du projet pourrait constituer une menace pour des personnes, des biens ou l’environnement;
  • personnes qui se rendent au Manitoba pour participer à un procès ou à une autre procédure judiciaire;
  • voyageurs internationaux qui ont terminé une période d’isolement ailleurs au Canada et qui se rendent directement au Manitoba immédiatement après la fin de leur période d’isolement;
  • personnes qui se rendent au Manitoba pour rendre visite à un membre de leur famille ou à un ami qui séjourne dans un établissement de soins de santé en raison d’une maladie ou d’une blessure mettant sa vie en danger; ces personnes doivent s’isoler pendant 14 jours, mais peuvent rendre visite à leur ami ou au membre de leur famille pendant la période d’isolement si l’établissement de soins de santé autorise la visite et que le visiteur ne présente aucun symptôme de la COVID-19;
  • personnes qui se rendent au Manitoba pour assister aux funérailles d’un membre de leur famille ou d’un ami; ces personnes doivent s’isoler pendant 14 jours, mais peuvent assister aux funérailles pendant la période d’auto-isolement si elles ne présentent aucun symptôme de la COVID-19;
  • personnes qui se rendent au Manitoba pour fournir des soins à un membre de sa famille ou à un ami qui est gravement malade; ces personnes doivent s’isoler pendant 14 jours. Toutefois, si elles ne présentent aucun symptôme de la COVID-19, elles peuvent terminer la période d’auto-isolement obligatoire soit à la résidence du malade (il leur est alors permis de fournir des soins au malade pendant cette période), soit à un autre endroit (il leur est alors permis de le quitter pour fournir des soins à la résidence du malade).

Tout travailleur essentiel qui quitte la province pour un voyage non essentiel (voyage non lié à ses fonctions de travailleur essentiel) doit s’isoler à son retour pendant 14 jours.

Les travailleurs essentiels sont définis comme des personnes qui fournissent des services essentiels au Manitoba, comme les travailleurs de la santé, les policiers, le personnel des services d’urgence, les agents correctionnels, les membres des Forces armées canadiennes, les travailleurs sociaux ainsi que les élus et leur personnel. En plus des exemples applicables aux travailleurs essentiels, il existe d’autres exemptions relatives aux voyages conformément à la section 2(1) des ordres de santé publique.

Les personnes qui sont exemptées de l’obligation de s’isoler (se mettre en quarantaine) doivent surveiller l’apparition de symptômes de la COVID-19 pendant 14 jours après leur arrivée au Manitoba. Si des symptômes apparaissent, elles doivent immédiatement s’isoler et passer un test de dépistage de la COVID-19. Elles peuvent également communiquer avec l’unité de santé et sécurité au travail de leur lieu de travail.

Exemples de voyages essentiels et non essentiels

Scénario 1

Un travailleur essentiel du domaine de la santé est parti pour un voyage de ski le 21 janvier et reviendra le 1er février. Est-il exempté des ordres de santé publique ou doit-il s’isoler à son retour?

Réponse : Du fait qu’il est parti avant l’entrée en vigueur des ordres, il n’aura pas à s’isoler à son retour parce qu’il est un travailleur essentiel. Toutefois, tous les travailleurs essentiels qui quittent le Manitoba pour participer à un voyage non lié à leur travail après l’entrée en vigueur des nouveaux ordres de santé publique du 29 janvier devront s’isoler des autres à leur retour, et notamment des membres de leur ménage qui n’ont pas voyagé avec eux.

Scénario 2

Un camionneur est parti pour un voyage dans le cadre de son travail le 25 janvier et reviendra le 29 janvier. Est-il exempté des ordres de santé publique ou doit-il s’isoler à son retour?

Réponse : Du fait qu’il voyageait à des fins indiquées dans les exemptions ci-dessus, le camionneur ne sera pas obligé de s’isoler à son retour en vertu des ordres de santé publique.

Scénario 3

Une électricienne qui travaille sur un projet d’envergure en Colombie-Britannique retournera au Manitoba après trois semaines de travail pour passer une semaine de congé auprès de sa famille et retournera en Colombie-Britannique après la fin de cette semaine de congé. Doit-elle s’isoler pendant toute la durée de cette semaine de congé?

Réponse : Du fait qu’elle ne fournit pas un service essentiel au Manitoba, elle devra s’isoler à son retour, et elle devra notamment s’isoler des autres membres de sa famille à son domicile. En savoir plus sur l’auto-isolement : manitoba.ca/covid19/fundamentals/self-isolation.fr.html.

Scénario 4

Un médecin se rend à son chalet au lac des Bois, en Ontario, pour la fin de semaine. Cette personne doit-elle s’isoler à son retour au Manitoba?

Réponse : Étant donné que les propriétaires d’un chalet ou d’une résidence secondaire situé à l’intérieur ou à l’extérieur de la province sont exemptés de l’obligation de s’isoler, cette personne ne sera pas tenue de s’isoler à son retour au Manitoba. Les propriétaires de chalets ne doivent laisser aucune trace de leur visite et ils doivent éviter d’interagir avec des gens de l’extérieur de leur foyer pendant qu’ils se rendent à destination et en reviennent ainsi que pendant toute la durée de leur séjour. Ceux qui se rendent dans une autre province doivent également vérifier les exigences d’auto-isolement à respecter pour entrer dans cette province. Par exemple, l’Ontario a imposé une période d’auto-isolement de 14 jours pour les voyageurs à leur arrivée.

Veuillez consulter les ordres de santé publique pour en savoir plus.


Déplacements vers un chalet ou une résidence secondaire

  • Les Manitobains doivent limiter leurs déplacements aux voyages essentiels uniquement. Il n’est pas recommandé de se rendre dans des chalets ou des propriétés secondaires à des fins récréatives.
  • Des restrictions s’appliquent aux voyages dans le nord du Manitoba. Si votre chalet ou votre résidence secondaire se trouve dans cette région, veuillez prendre connaissance des ordres de santé publique.
  • Un ordre de prendre des mesures d’auto-isolement est en vigueur pour quiconque retourne au Manitoba ou y entre; toutefois, certaines exemptions s’appliquent aux travailleurs essentiels.



Ordres de prévention de la COVID-19

le 8 avril 2021 - Ordres de prévention de la COVID-19 (pdf)

Le 2 février 2021 - Ordres de prévention de la COVID-19 applicables à la nation prèmiere nation de Pauingassi (pdf)

Le 28 janvier 2021 - Ordre de prendre des mesures d'auto-isolement donné aux personnes qui entrent au manitoba (pdf)

Le 22 decembre 2020 - Ordre de prendre des mesures d'auto-isolement et de fournir des renseignements pour las recherche des contacts (pdf)

Le 9 decembre 2020 - Ordre visant à interdire l'acces au nord du manitoba et aux localités éloignées (pdf)

Le 5 novembre 2020 -  Ordres donnés en vertu de la Loi sur la santé publique

Le 28 octobre 2020- Ordres de prévention de la COVID-19 applicables à cross lake (pdf)

Le 8 octobre 2020- Ordres de prévention de la COVID-19 applicables à little grand rapids (pdf)

Le 2 octobre 2020 - Décret renouvelant le Décret portant suspension temporaire de dispositions concernant l'attestation en personne (pdf)

Le 1 octobre 2020- Décret 2 portant suspension temporaire de dispositions concernant les assemblées et les réunions d'organismes constitués en corporation (pdf)

Le 10 Septembre 2020
Communiqués :
La province renouvelle neuf décrets pris en vertu de la loi sur les mesures d'urgence dans le cadre de sa réponse à la pandémie de COVID-19

Le 14 mai 2020 - Règlement sur le personnel supplémentaire autorisé à faire appliquer des ordonnances




Renseignements relatifs à l'exécution des ordres

Les responsables de la santé publique continuent à sensibiliser les entreprises et les membres du public à l’égard des mesures qu’ils doivent prendre pour respecter les ordres donnés en vertu de la Loi sur la santé publique et de la Loi sur les mesures d’urgence.

Toutefois, la Province a apporté des modifications au Règlement sur les amendes prédéterminées et les mentions d’infraction pris en application de la Loi sur les infractions provinciales pour permettre aux agents d’application de la loi de remettre des procès-verbaux d’infraction avec amendes fixes pour le défaut de se conformer aux ordres d’urgence.

En vigueur dès maintenant, les montants des amendes seront fixés à 1 296 $ pour les procès-verbaux remis aux particuliers, y compris les entreprises à propriétaire unique et les sociétés en nom collectif, et à 5 000 $ pour les procès-verbaux remis aux sociétés.